Le Blog d'Edouard Husson
De Germania

Le crépuscule du nazisme et la catastrophe allemande - Article publié le 22/12/2006

Paru dans L’Histoire, Février 2005 Le désastre du « triomphe de la volonté » Le 20 juillet 1944, Hitler survit à l’attentat organisé par Stauffenberg. Il est certes blessé mais il est convaincu que la Providence lui a envoyé un signe : sa mission n’est pas finie. Pendant neuf mois encore, Hitler s’apprête à jouer le dernier acte d’une tragédie qui doit prouver à la face du monde le « triomphe de la volonté » ; en fait, le dictateur dont l’empire se réduit comme une peau de chagrin garde une faculté : un pouvoir de nuisance dont il entend bien se servir. La...

L’équilibre des puissants sous le IIIè Reich - Article publié le 05/12/2006

Paru dans L’Histoire n° 312 Le 28 avril 1930, Joseph Goebbels, qui vient d’être nommé responsable de la propagande pour le Reich, écrit dans son journal, avec une certaine condescendance, à propos de son « nouveau secrétaire, Himmler » : « Nous sommes très vite à l’unisson. Il n’est pas excessivement intelligent, mais il est appliqué et docile . » Secrétaire de Goebbels ? En fait, Himmler, qui avait dirigé la propagande du Parti de 1926 à 1930, devenait le second de Goebbels dont le titre était plus solennel. Il n’en reste pas moins que cette remarque, apparemment...

Péguy, Jaurès et l’Allemagne - Article publié le 15/08/2006

Les citations concernant Jaurès, dans la charrette, emmené vers l’exécution pour haute trahison, sont trop connues pour avoir besoin d’être répétées. Ce à quoi l’on fait d’habitude moins attention, c’est que Jaurès est comparé à Louis XVI : les tambours qui doivent couvrir la voie de Jaurès sont ceux qui ont historiquement couvert celle de Louis XVI sur l’échafaud. Péguy fait rejouer le manichéisme de l’histoire révolutionnaire – il faut dire qu’à l’époque les historiens n’avaient pas encore découvert que Louis XVI n’avait eu aucun rapport avec la publication du manifeste de Brunswick....

Le « néo-atlantisme » de la République Fédérale d’Allemagne et la réaffirmation du leadership américain (1979-1989) - Article publié le 15/08/2006

La primauté des facteurs économiques Fin 1979, le déclenchement de l’invasion soviétique de l’Afghanistan, et, fin 1989, l’ouverture du Mur de Berlin : les deux événements qui servent de frontières chronologiques pour le colloque consacré la politique américaine dans les dix dernières années de la Guerre froide pousseraient à évoquer d’abord, lorsque l’on s’interroge plus particulièrement sur les relations entre la RFA et les Etats-Unis durant cette décennie, les réalités géopolitiques. On pense en effet immédiatement à la crise des euromissiles, au cœur de laquelle se trouva...

Charles de Gaulle face à Adolf Hitler - Article publié le 15/08/2006

Winston Churchill et Charles de Gaulle, dans les années 1930, sont parmi les rares Européens à saisir l’ampleur du désastre qui menace l’Europe depuis l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir. Tous les deux sont convaincus qu’une nouvelle guerre avec l’Allemagne est inéluctable. Mais ils ne concentrent pas leur attention sur le même point. Tandis que Churchill ne cesse d’observer Hitler et d’apprendre à lire dans son jeu, de Gaulle se préoccupe de la reconstitution de l’outil militaire allemand. Vers l’Armée de métier, paru en 1934, est la réponse gaullienne à l’avènement du IIIè Reich. Par...

De Gaulle et Willy Brandt: une rencontre manquée? - Article publié le 15/08/2006

Les relations entre Willy Brandt (1913-1992) et Charles de Gaulle ont été paradoxales. Dans ses Mémoires, l’ancien résistant au nazisme, chancelier de RFA dans la première moitié des années 1970, a consacré un chapitre au général de Gaulle, alors qu’il n’y en a aucun sur Jean Monnet. C’est étonnant : Brandt a toujours été partisan de la construction d’une Europe fédérale et il partageait largement l’atlantisme de Monnet. Les deux hommes étaient si proches que Brandt fut le seul homme politique européen pour lequel Monnet éprouva de l’admiration. Et pourtant, au soir de sa vie, Brandt...

Les vrais chiffres du commerce extérieur allemand - Article publié le 14/08/2006

Les chiffres sont incontestables – aujourd’hui encore, ce sont les importations européennes et même celles de l’Union européenne qui tirent les exportations allemandes - Dans les dix premiers pays destinataires des exportations allemandes, en 2005, il y a six pays de la zone euro, sept membres de l’Union européenne et neuf pays européens - Dans les vingt premiers pays destinataires des exportations allemandes, on compte neuf pays de la zone euro, douze membres de l’Union européenne, et seize pays européens, dont la Russie. - Dans les trente premiers pays destinataires des exportations...

Sonderweg et monde rural - Article publié le 01/01/2004

Une armée de paysans ? Le colonel Max Bauer est une figure peu connue de l’histoire allemande. Pourtant, comme proche collaborateur du général Ludendorff, d’abord entre 1908 et 1913 puis entre 1916 et 1918, il a joué un rôle décisif dans la formulation des idées du véritable « dictateur militaire » dont se dota le Reich wilhelmien dans les deux dernières années de la Première Guerre mondiale . Bauer n’appartenait pas à l’aristocratie terrienne qui formait, à cette époque encore, l’essentiel des cadres supérieurs de l’armée prussienne (et allemande). Et il avait fait des études...
1 2




Dans les médias


Derniers tweets

Inscription à la newsletter