Le Blog d'Edouard Husson

Ken Loach, portraitiste sans concessions de l'époque



Vu ce 2 janvier le nouveau Ken Loach, It is a free world. Un film aigu, terrible pour le "monde libre" d'après la chute du communisme. Loach est un des rares artistes contemporains capable de regarder l'époque et de dire ce qu'il voit avec une retenue, un sens de la suggestion qui rendent ses charges plus terribles encore que ne le serait un réalisme cru.

Jeudi 3 Janvier 2008
Edouard Husson