Le Blog d'Edouard Husson

Les vrais chiffres du commerce extérieur allemand



Les chiffres sont incontestables – aujourd’hui encore, ce sont les importations européennes et même celles de l’Union européenne qui tirent les exportations allemandes

- Dans les dix premiers pays destinataires des exportations allemandes, en 2005, il y a six pays de la zone euro, sept membres de l’Union européenne et neuf pays européens
- Dans les vingt premiers pays destinataires des exportations allemandes, on compte neuf pays de la zone euro, douze membres de l’Union européenne, et seize pays européens, dont la Russie.
- Dans les trente premiers pays destinataires des exportations allemandes, il y a dix pays de la zone euro, treize membres de l’Union européenne et vingt pays européens.
- La zone euro permet à l’Allemagne de réaliser environ 43% du produit de ses exportations ; l’Union Européenne 62% et l’Europe 75% !
- la Grande-Bretagne représente environ 7% du produit des exportations allemandes, performance située entre les USA (9%) et le Japon (5%) ;
- Pour l’instant, la Chine absorbe autant d’exportations allemandes que la Pologne et quatre fois moins environ que la France.
- La France reste le premier partenaire de la RFA, absorbant 10% des exportations allemandes.

Regardons à présent ce qu’il en est des importations.

- Dans les dix premiers fournisseurs de l’Allemagne en 2005, on trouve cinq pays de la zone euro, six membres de l’Union européenne et huit pays européens, dont la Russie.
- Dans les vingt premiers fournisseurs de l’Allemagne, on trouve sept pays membres de la zone euro, treize pays membres de l’Union européenne et seize pays européens.
- Dans les trente premiers pays fournisseurs de l’Allemagne, on trouve neuf pays membres de la zone euro, quinze pays membres de l’Union européenne et vingt pays européens.
- L’Allemagne se fournit pour 40% dans la zone euro ; pour 58% dans l’Union européenne et 70% sur l’ensemble du continent européen
- Onzième pays importateur de produits « made in Germany », la Chine est le quatrième fournisseur de l’Allemagne, quasiment à égalité avec les Etats-Unis (respectivement 6,3 et 6,5% des importations allemandes)
- La France et les Pays-Bas fournissent chacun presque 9% des exportations allemandes.

Le commerce extérieur allemand reste, jusqu’à nouvel ordre, centré sur l’Europe et plus particulièrement sur l’Union européenne et ceci malgré une croissance de la zone euro relativement faible, ces dernières années, par rapport au reste du monde.

Le cas le plus intéressant est celui de la Chine, qui ne fournit pour l’instant que 6,3% des importations allemandes et n’absorbe que 2,5% des exportations de la République Fédérale.

Lundi 14 Août 2006
Edouard Husson