Le Blog d'Edouard Husson

Petit-déjeuner du Sense Lab

"De l'université à l'entreprise. Comment détecter, attiter et engager les millenials"



Heureux de retrouver Make Sense, que j'ai connu à ESCP Europe, quand ils étaient trois ou quatre à rêver d'entrepreneuriat social. En moins de cinq ans, le groupe s'est installé sur plusieurs continents et emploie 75 personnes. Des groupes Make Sense existent dans une centaine de villes. Dynamisme de la génération des "Millenials". Epanouissement de l'entrepreneuriat sur les modes les plus inattendus, pour répondre aux grands enjeux du bien commun: éducation, santé, envionnement etc....

Nous sommes une quinzaine, ce matin, rassemblés par une équipe de Make Sense.. Responsables d'écoles, d'universités, représentants de grandes entreprises, créateurs de start-up.....

Le sujet du jour, les "soft skills". Vous traduisez comment? "Savoir-être?" disent quelques-uns. Ce n'est pas très convaincant. Pourquoi ne pas se rappeler la bonne vieille distinction de Blaise Pascal: "Esprit de géométrie" et "Esprit de finesse". Les "soft skills", c'est ce que l'ami Blaise appelait "esprit de finesse". 

C'est bien que l'on redécouvre les fondamentaux, l'humain. Dans telle école, les logiciels de suivi analytique de l'apprentissage permettent au professeur de retracer le profil de leurs élèves. Ceux qui ont plus l'esprit de géométrie, plusl'esprit de finesse; ceux qui apprennent en groupe ou les solitaires; ceux qui ont l'esprit de synthèse plutôt qu'analytique. Je le traduis avec mes mots à moi; chaque école peut choisir d'utiliser telle ou telle grille d'analyse psychologique. A la fin, on retrouvera sans doute de grandes catégories psychologiques déjà utilisées dans l'Antiquité. Make Sense! Retrouvons le sens de l'humain. 

Permanence de l'humain. Il n'y a pas d'innovation sans permanences. Illusions d'un certain bougisme contemporain. Innover pour innover. Celui qui pourra innover dans la durée a besoin d'enracinement, de reprères, de permanence. 

Je propose de développer ces paradoxes. Vous voulez innover? Enracinez-vous. Vous voulez penser "global"? Renforcez votre environnement immédiat. Le numérique permet de "relocaliser" la plupart des activités tout en s'ouvrant au monde entier. 

Tout ce qui se dit ce matin fait bien comprendre l'impasse du transhumanisme. A force de presser l'individu comme un "citron à innover", on le laisse sans jus, vidé de sa chair. Alors, oui, il est logique et désespéré de proposer l'homme augmenté par la technologie. 

L'Europe devrait se faire porteuse d'un nouvel humanisme. Redécouvrir l'humain pour permettre aux élèves, aux étudiants, de développer une capacité d'innovation durable. 

Merci à Make Sense de nous plonger au coeur des grands sujets. 

Jeudi 2 Mars 2017
Edouard Husson