Le Blog d'Edouard Husson

Ravelstein de Saul Bellow



A peine un roman. Un récit de l'amitié entre Bellow et Allan Bloom (Ravelstein) à la fin de la vie de ce dernier, atteint du SIDA. Dans l'Ame désarmée, Bloom avait dénoncé la chute du niveau culturel en Occident. Il invitait ses élèves à relire Platon, Thucydide, Rousseau etc...Mais a-t-il rendu ses disciples, nombreux dans la vie politique, sages et modérés? Beaucoup n'ont-ils pas construit l'actuelle politique américaine? Cette question est au fond absente du roman.

Lundi 24 Septembre 2007
Edouard Husson